Blog maman - diététicienne- créatrice

 

Partager ses expériences est l'objectif de ce blog. Etre parent est tout un apprentissage. Et aucun enfant n'est pareil.

 Ici, nous proposons nos ressentis, expériences et astuces pour certaines situations.

Partager, donner et recevoir des témoignages et des conseils : voici le but de ce blog..

N'hésitez pas à lire et à partager !!!!

 

  • L' assiette diabétique : un modèle?

    Pexels lumn 1410235 1J'ai été questionné à ce sujet.

    Pourquoi l'assiette du diabétique est il un modèle. Sous entendu le diabète de type 2.

    Parce que, le diabète est la manifestation d'un dysfonctionnement d'une hormone : l'insuline. Ce diabète est souvent précédé d'un surpoids ou d'une obésité.

    Il faut donc agir sur cet état de surpoids par la nutrition.

    Petit cours simple : 

    Le diabète : maladie chronique se caractérisant par un excès de sucre dans le sang (l'hyperglycémie) Le diabète de type 2. Anciennement nommé le diabète gras ou de la maturité : statistiquement du au surpoids voire à l'obésité, apparaissant vers l'âge de la trentaine, quarantaine.

    L'insuline : hormone du pancréas permettant; après un repas forcément composé de "glucides " de faire rentrer ces glucides ou sucres dans le foie, les muscles et les cellules.Quand on mange trop de sucres, l'excès de ce sucre est en trop dans le sang et en plus se transforme en graisse. Et ça cela n'aide pas du tout notre insuline.

    Pour faire simple, si par exemple, on est en surpoids cela veut dire plus de : 

    *circulation de sucres (qui peuvent se transformer en graisses)

    * graisses (puisque l'on a des apports caloriques en excès dont les matières grasses ) Ces cellules de graisses trop nombreuses, trop grosses limitent fortement la fixation et l'action de l'insuline. L'apparition du diabète; conséquence du surpoids est presque inéluctable surtout si on est sédentaire, que nos parents ont les gènes du diabète etc...

    En effet, l'assiette du diabétique est alors un traitement, un "médicament": l'apport en fibres apportés par les légumes verts surtout vont limiter les pics de brusques montées des sucres apportés par le plat.  Ces fibres vont donc aider l'hormone l'insuline à faire son job: fournir aux cellules le glucose et éviter que ce dernier reste en excès dans le sang.Les "sucres"  dit simples ou "rapides " (sucre,confiture, sucreries, pâtisseries) doivent être limités. et les sucres complexes dit "lents" (céréales, féculents type pain, pâtes, riz etc) privilégiés en quantité raisonnables,doivent être moins raffinées et pas trop cuites. Et ça, ca aide notre insuline.

    Et ces fibres magiques piègent les graisses (diminuent leur absorption et donc leur circulation dans le sang)

    En résumé, n'épuisons pas notre pancréas et notre insuline : les quantités et la qualité de sucres sont des critères à respecter. Et vu que trop manger par rapport à ses dépenses énergétiques est un facteur de risque du diabète, on va faire attention aux quantités des autres groupes alimentaires. Manger des aliments peu caloriques et riches en fibres tels les légumes verts et les légumes secs sont indipensables.

    Le régime du diabétique de type 2 en plus de soigner est aussi indispensable en prévention d'apparition de maladies de ce siècles telles l'obésité.

  • L'assiette équilibrée

    Qu'est ce qu'une assiette équilibrée ?

    Pexels ella olsson 1640777 1

    Pourquoi n'est il pas possible de manger sur le pouce au déjeuner et au dîner tous les jours ?

    Un sandwich ou autre encas vite fait, une snacking ou autre collation accompagnés d'une petite boisson rafraichissante....

    Préparer une gamelle ? Et je prends où le temps pour  cela? etc etc ...Avec le ryhme de vie que nous connaissons, cela est entendu tous les jours...

    Le faire occasionellement ne pose pas de problème surtout si vous avez une alimentation bien équilibrée sur une semaine.

     

    Avoir une assiette équilibrée est 'un des points important pour une bonne santé en nutrition.

    Tou d'abord, c'est le meilleur moyen d'avoir au même endroit (dans l'assiette donc) le maximum de nutriments, vitamines et minéraux dont le corps a besoin. En ayant les trois répartitions de repas sur la journée, on est sûr de les avoir tous.

    Le maintien d'un "bon" poids : il faut manger à satiété, ni trop ni trop peu..en résumé garder la ligne + avoir les bons micronutriments en bonne proportion+ se faire plaisir + finir son assiette en sentant satisfait question satiété.

    La meilleure stratégie est de copier sur les diabétiques :

    - star de l'assiette : les légumes verts en priorité

    - pour tenir en énergie et ne pas avoir faim 1h après le repas : les féculents 

    - maintenir la masse muscualire  les protéines: viande/poisson et équivalent

    - aider notre squelette : laitage

    - pour le transit, les vitamines et le plaisir d'un dessert : le fruit ou équivalent

    - la boisson : la meilleure : l'eau 

    Les quantités, atouts de chaque groupe : dans un prochain item!

     

  • Pourquoi la diétetique ?

    Je suis diététicienne. J' exerce en milieu hospitalier depuis une dizaine d'années.

    Artificial banana banting beef 208450 1

    J 'avais déja réalisé un site sur la nutrition mais manque de temps oblige, j 'avais suspendu cette activité.

    Les demandes d 'échanges se faisant croissante, j'ai décidé de reprendre.

    Mais différemment cette fois...car je suis aussi mère, femme, travailleuse avec tout ce que cela implique.

    Aussi, je ne donnerai pas autant de conseils techniques mais plus des avis adaptés aux femmes de notre époque..

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Des conseils nutritionnels  sur le web, on en trouve à profusion !

    Je ne donnerai pas de conseils techniques à tout va… je préfère plutôt relier mes expériences de professionnelle et de femme qui à un moment de sa vie a été confrontée à des problèmes de poids ou de déséquilibre alimentaire.

     

     

    Lire la suite

  • Gérer l'accouchement et la naissance

    PREPARATION DE L' ACCOUCHEMENT

    Pexels photo 559939 1

    LA VALISE

    Anticipez !! voilà toujours le maître mot.

    Préparez votre valise quelques semaines voire quelques mois à l'avance, on ne sait jamais.

    Prenez l'essentiel , comptez pour 4 jours maximum. Si possible, la famille et les conjoints apporteront le reste si besoin est.

    Pour bébé

    Certes, les vêtements de "naissance" existent dans le commerce.  Mais personnellement, bébé grandit tellement vite ...que je penche pour des bodies et pyjamas de 1 mois à manches longues puis courtes. 

    Courtes surtout en outre mer.

    Un exemple de petite liste:

    Franchement, si c'est votre premier bébé: choisissez des vêtements de naissances le plus simple possible : à mettre et à enlever. 

    - 5 pyjamas 

    - 5 bodies 

    - 1 bonnet 

    - 1 serviette de bain et 1 serviette pour recouvrir le lit

    - 1 doudou

    - des chaussons 

    - 1 gigoteuse

    - 4 culottes de naissance +  4 shirts coton manche courtes et longues selon la saison

     

    Pour vous

    Cherchez à être à l'aise : des vêtements amples (féminins tout de même ) faciles à ouvrir pour allaiter facilement et se changer rapidement.

    - un peignoir  + 2 chemises de nuit ample  + t shirt + des chaussettes

    - des culottes jetables très pratiques

    - des culottes en coton

    - des serviettes hygiéniques

    - 2 serviettes de bain 

    - des chaussettes 

    - 3 soutiens gorges d'allaitement et des coussinets jetables 

    + - du savon 

    - du déodorant

    - brosse à dents et dentifrice 

    - produits de coiffage et de maquillage

     

    Papiers

    - carte vitale et d'identité 

    - carte de mutuelle

    - livret de famille

    - carte de groupe sanguin

     

    COMMENT FAIRE ENSUITE UNE FOIS RENTREE ?

    La tentation d'être une "superwoman"est forte surtout pour le premier. Petit récapitulatif de ce que j'ai appris et appliqué.

    Tout d'abord, je l'avais déja conseillé : pensez à vous.

    Ne culpabilisez pas de vouloir allez chez le coiffeur, l'esthéticienne, voir vos amies  ou .....de dormir !!!!!!! . N'hésitez pas à vous reposer quelque temps sur votre conjoint ou votre famille.

    Et priorisez les tâches ménagères.

    Et avec bébé ...

    Laissez les choses se faire tranquillement pour appendre à connaître le nouveau venu.

    QUESTION FORME

    LE POIDS

    La prise de poids est inéluctable : de 10 à 15 kilos environ. Chaque femme est différente, chaque grossesse et donc prise (ou perte ) de poids est différente. Evidemment, il y a le poids du bébé, de l'eau, des graisses,....Soyez patiente avec la perte de poids. Une alimentation saine et équilibrée est requise.

    Surtout pas de régime strict  mais évitez aussi le contraire soit de manger pour 2.

    Attention aux sucres rapides et raffinés et aux graisses. Il n' y a pas de secret: c'est mathématique.Trop d'apport en calories et pas suffisemment de dépenses caloriques . La règle : mangez des fibres !! légumes verts et 2 fruits par jours.

    Limitez les sucres "rapides " et raffinés. Il faut le juste milieu entre plaisir et ligne

    Soyez attentifs aux apports en fer (systématiquement demandés par le médecin) et en vitamines/minéraux.

    LE PERINEE

    La rééducation est souvent négligée : pourtant il faut le muscler ce périnée. Profitez des séances de rééducation postnatals prises en charge par la sécurité sociale. Ne portez rien de lourd. Attention donc aux sacs de courses.

    LA PLACE DE PAPA

    N'hésitez pas à demander de l'aide et finalement à faire confiance à votre compagnon. Partager les à côtés et les responsabilités ne peut qu'être positif pour tout le monde. 

    LES PROFESSIONNELS

    Sage femme, ostéopathe, puéricultrice ...en cas de besoin, n'hésitez pas à les contacter.

    LE DODO LA SIESTE

    Au début, bébé dort beaucoup . Calquez vous sur lui pour faire au moins une micro sieste voir plusieurs. 

    Il faut récupérer en faisant des pauses. Dormir est vraiment important. Quitte à sacrifier des tâches ménagères intenses et habituelles.

    Lire la suite

  • Rituels et maternité

    Fotolia 91570383 l 1 1

    Je vis en Guyane Française.

    Ce département est riche de diversité multiculturelle.

    Nous y trouvons des populations d'origine chinoise, hmong, javanaise, indienne, créole, brésilienne, espagnole, africaines, haitienne, france métropolitaine, d'amérique du sud, des descendants d'origine noirs marron, et bien sûr les amérindiens pour n'en citer quelques uns.

    Un vrai melting pot!!

    Les rites de maternité et de naissances propres à chaque ethnie, culture sont donc intéressantes à connaître.

    En fait, les coutumes des ethnies, ont pour but la préservation de la santé de la mère et du foetus.

    Listons quelques uns de rites de "protection" :

    * En Afrique, on cache les premiers mois de grossesse pour ne pas attirer les mauvais esprits. On n'achète pas de vêtements trop tôt car cela porte malheur.

    Il y a aussi beaucoup d'aliments interdits comme l'oeuf pour que bébé ne soit pas "chauve".

    Par contre, certaines ethnies africaines recommandent de consommer de l'argile pour faciliter l'accouchement voire de la terre pour donner le goût de la culture de la terre.

    * En Chine, il faut éviter le thé pendant la grossesse pour éviter des bébés foncés. Mais on conseille de boire du lait à contrario.

    * Chez les Oyampis amérindiens de guyane, on déconseille les oeufs car ces derniers sont susceptibles de se transformer dans le ventre.

    * Chez les amérindiens de guyane les nduka, les cordelettes données par le chaman sont  à mettre autour du ventre pour protéger le foetus.

    * les fruits à peau rugueuse ou tachée pour certains ethnies de Guyane peuvent donner des marques sur la peau.

    * Pour les antillais, les envies non satisfaites donnent la marque à l'enfant.

    * La femme ndjuka prendra des bains de feuilles pour préparer l'accouchement avec des cérémonies protectrices.

    *Chez les bushinngués de Guyane, le père a un rôle crucial durant la grossesse : il veille au confort et protège le plus possible la mère.*

     

    A L' ACCOUCHEMENT

    * Les haitiennes peuvent exprimer bruyamment leur douleur.

    * Dans certaines ethnies africaines : l'accouchée ne doit pas exprimer sa douleur.

    Le cordon ombilical pourra être entérré, conservé ou brulé

    * En France, le placenta était enterré près de la maison. cette tradition persiste beaucoup aujourd'hui dans certaines sociétés.

     

    Lire la suite

  • Sommeil de bébé

    Sommeil de bébé : faire ses nuits

    Pexels photo 889083 1

    Bébé perd la tétine la nuit et se réveille / sommeil de bébé et tétine

     Chaque bébé réagit différemment face aux solutions que nous parents, proposons.

    Nos bracelets tetinol ont permis une nette amélioration des nuits pour la plupart. C'est vrai que la motivation très forte des parents a joué pour cela. Tout comme la mienne au début.

    Pour ma part, je ne connaissais pas du tout cet "univers". Ma fille aînée n'avait pas de tétine.

    Ma nounou m'ayant conseillé la sucette pour mon dernier enfant, j 'étais loin d'imaginer les nuits difficiles à venir et ensuite que je créerais des bracelets, un site et que je serais en contact de tant de parents aux coins du monde !

    Dormir et bien dormir est essentiel pour bébé mais aussi pour les parents. A l'époque, la reprise du travail et m 'occuper des miens, du quotidien me prenait beaucoup d'énergie. Alors si en plus je ne pouvais plus me reposer!!

     

    Si je peux aider et qui sait permettre un produit accessible à tous sur le marché, alors je suis disponible.

    Et modeste je suis. Une idée ou 'invention" est toujours destinée à apporter des solutions aux plus grand nombre.

    Mais d'autres solutions existent: la sucette fluorescente, le doudou attache tétine., la mise de plusieurs tétines dans la nuit.. par exemple. 

    Dans tous les cas, la question de la sucette est une responsabilité à prendre en sachant ses conséquences : l'attachement et les réveils nocturnes.

     

    A quel âge, bébé fait il ses nuits?

     

    Bébé est arrivé !!! et passage obligé : les  nuits courtes ! du moins au début. Ne l'oublions pas, dans le ventre de maman: il fait.....ni jour ni nuit. le foetus vit à son rythme !

     

    Alors, forcément en arrivant dans notre monde, et bien il faut que la maturité physiologique se fasse tranquillement.

    Statistiquement la plupart font leur nuit vers 4 mois.

    Grosso modo, un bébé nouveau né dort 4 h 5 h environ et se réveille pour boire son lait. puis au fil des mois, il dort plus longtemps puisque ne ressent plus le besoin de se nourrir la nuit;

     Vers 6 mois, un bébé peut dormir jusqu'à 8 h.

    Patience est le maître mot car certains sont rapides et d'autres pas pressés. Si cela n'est pas encore arrivé, il faut continuer à bien faire comprendre la différence entre le jour et la nuit. Et attendre!

    En clair: la journée on s'active, on fait rentrer la lumière dans les pièces de vie. Par exemple, le matin on ouvre doucement les fenêtres même si bébé dort; à heures régulières si possibles.

    La nuit, on se met au repos, on limite la luminosité. 

    Pendant la sieste, on veille à ce que bébé ne dorme pas dans une pièce trop sombre.

    Bref on est dans l'apprentissage du rythme normal de vie.

     

    Bébé ne fait pas ses nuits??

     

    Là, même si on ne brusque pas, il faut un petit peu de fermeté:

    - si possible, l'habituer très rapidement à sa chambre.

    - ne pas courir tout de suite dès les premiers pleurs, attendre et observer. Si pas de gaz, coliques ....les prochaines fois essayer d'attendre le rendormissement. Faites confiance à votre intuition et en votre bébé.

    - les biberons nocturnes : on en reparlera dans un autre chapitre. Mais je pense qu'il faut se dire que les semaines et moi aidant le nombres de bibi est censé diminuer dans la journée et la nuit aussi ..........donc pas la solution. Ca c'est mon avis.!!

     

     

     

    La veilleuse : oui ou non?

     

    La veilleuse est elle indispensable, conseillée, déconseillée?

    Les semaines qui suivent l'arrivée de bébé, la lumière n'est pas nécessaire puisque bébé n'a pas peur du noir.

     La conscience de "choses effrayantes" liées à l'obscurité et la crainte du noir se manifeste vers 2 / 3 ans.

    Mais avouons le : la réalité fait que ça nous rassure, nous les parents.............

    Le plus important est d'éviter une luminosité trop forte, l'idéal étant de laisser la porte de la chambre sur un couloir allumé.

    Et ....Evitez de mettre la veilleuse directement dans le lit du bébé.

     

    fotolia-41474038-xs-1.jpg

     

     

     Je dois endormir bébé dans mes bras ou dans son lit?

     

    Une chose est sûre: un enfant s'habitue vite et changer les habitudes n'est pas une mince affaire. L'idéal est quand même de faire dormir bébé dans son lit. Car, le risque est que s'il se réveille, bébé veuille reproduire le dernier schéma vécu: donc il peut ne pas comprendre pourquoi maman n'est plus là.Et là les difficultés deviendront récurrents. Mais là encore chaque cas est spécifique: il arrive que face à un bébé trop "remuant" on préfère le bercer jusquà un profond calme voire endormissement et que bébé fasse toute sa nuit.

    De même, dans la phase du sommeil agité, bébé bougeant beaucoup, il se peut que cela occasionne des troubles digestifs (remontée de lait, gaz..)

    Dans ce  cas, si vous voyez que bébé ne vous réclame plus après s'être endormi : pourquoi ne pas le bercer calmement jusqu'à endormissement.

     

    Faut t'il laisser pleurer bébé ?

     

    Quelle maman ou papa n'a pas vécu ces moments là et entendu les parents ou amis : "laisse le pleurer! c'est un caprice! il ne faut pas l'habituer etc etc

    Or, un bébé ne sait pas parler, il s'exprime donc en pleurant. Et à la limite, s'il réclame vos bras et plus d'affection qu'un autre; où est le problème?

    Il est contrenature de laisser un bébé pleurer longtemps. Un nourrisson et un bébé ne fait pas de caprice: il s'exprime

    La nuit, il ne faut pas non plus se précipiter en courant mais observer discrètement et attendre quelques secondes s'il se rendort ou non. A ce moment là, vérifiez où se situe le souci: un gaz, des coliques, une couche mouillée, la chaleur,la soif, la faim, un calin....

    C'est un passage difficile car nous parents on est fatigués mais ça passe, bébé grandira et appendra à gérer ses émotions.

     

    Je sors de la maternité, bébé peut il dormir dans un grand lit, faut il adapter son berceau?

     

    Pendant la grossesse, le bébé vivait au chaud, un peu "à l'étroit "les derniers temps, éprouvant une sensation de sécurité. Il est habitué à cette étroitesse;

    Aussi, pas de grand lit. Et quand au berceau, s'il faut éviter des draps et coussins moelleux, Vous pouvez par contre réduire l'espace en placant un coussin d'allaitement autour de sa tête par exemple ou dans la longueur du berceau . Les bébés dorment mieux quand ils sentent une limite à leur espace de sommeil.

     

     Qu'en est il du cododo?

     

    Dormir avec son bébé est considéré comme un fait normal dans certaines civilisations. En occident, le débat fait rage surtout depuis le décès de nourrisson du au cosleeping.

    Celui qui est bien content de dormir au chaud entre papa et mamam , c'est bébé! ce dernier se sent automatiquement plus proche de ses parents et en sécurité. De plus, l'allaitement est plus facile ainsi pour la mamans vu la fréquence des tétées. 

    Mais on ne peut nier l'existence de risques : d'étouffement par les parents en cas de sommeil profond, de température plus élevée, et ...que bébé s'habitue si bien que le jour où il faudra regagner sa chambre seul, il ne voudra plus.

    Là encore, c'est une question de responsabilité.

     

     

    Lire la suite

TETINOL BOUTIQUE EST FERMEE

 

JUSQU AU 10 SEPTEMBRE 2021

A bientôt