Pourquoi la diétetique ?

Je suis diététicienne. J' exerce en milieu hospitalier depuis une dizaine d'années.

Artificial banana banting beef 208450 1

J 'avais déja réalisé un site sur la nutrition mais manque de temps oblige, j 'avais suspendu cette activité.

Les demandes d 'échanges se faisant croissante, j'ai décidé de reprendre.

Mais différemment cette fois...car je suis aussi mère, femme, travailleuse avec tout ce que cela implique.

Aussi, je ne donnerai pas autant de conseils techniques mais plus des avis adaptés aux femmes de notre époque..

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des conseils nutritionnels  sur le web, on en trouve à profusion !

Je ne donnerai pas de conseils techniques à tout va… je préfère plutôt relier mes expériences de professionnelle et de femme qui à un moment de sa vie a été confrontée à des problèmes de poids ou de déséquilibre alimentaire.

 

 

Pourquoi se nourrir correctement ?

Nous l’avons souvent entendu et intégré maintenant grâce à la médiatisation…

De par les scandales sanitaires de l’agroalimentaire, de l’augmentation de maladies dites du 20 ème siècle…(obésité, diabète…) et de l’éveil de conscience pour la prise  de soin du corps.

Et justement, quelque soit votre objectif ; amaigrissement , esthétique, raisons médicales…Il faut prendre conscience que votre corps est un temple.

Un temple précieux qui est relié au mental et à notre intérieur….

Le stress, les émotions et notre bien – être ou mal- être influe beaucoup sur la santé physique…

La nutrition est une science qui a énormément évolué et qui évoluera encore, l’essentiel est de comprendre qu’il faut respecter ce temple, cela aide  pour vivre mieux et longtemps.

Ce qui veut dire que trop manger et/ou mal manger a des répercussions à court et long terme sur sa santé physique et mentale.

Pour cela, il faut connaître au minimum la nutrition, suivre les professionnels adéquats, et réapprendre comment gérer au quotidien.

 L 'image de soi

De par les consultations diététiques ou mon expérience personnelle : je pense que la notion d 'image de soi est importante.

 Certaines patientes en surpoids ne se rendaient pas compte de leur état même en se regardant quotidiennement dans un miroir !

Certaines après une grossesse ou une épisode difficile de leur vie ou sans difficultés particulières.

Des femmes m 'ont même dit qu'elles avaient beau regarder le poids sur la balance : elle ne se rendaient pas compte d'un poids excédentaire. Cela est vrai aussi pour un amaigrissement.

Je pense que cela peut s'expliquer par  beaucoup de raisons. Par exemple, par un certain dépassement de femmes gérant beaucoup de choses à la fois. Le surplus de l'offre alimentaire, les discours souvent faux sur l 'alimentation, la sédentarité et d'autres facteurs que nous verrons tout au long de ce blog.

Penser à soi et prendre du recul est indispensable: Ne pas se mettre la pression. Se réconcilier avec soi même; en d 'autre termes : s 'aimer !

En consultation, j 'insistais sur un moment clé : se regarder, se recentrer sur soi.

A l'occasion de la pesée, à la maison je conseillais aux patientes de se focaliser surtout sur les vêtements portés (sensations ) et sur le corps. Se masser, reprendre contact avec soi d'une façon ou d'une autre est essentiel.

 

 

Qu 'est ce que bien manger ?

Diététiquement parlant, faire en sorte que les aliments quotidiens nous apportent  les groupes alimentaires en proportion recommandée : viande ou poisson + légumes + féculents + matières grasses.

Le sujet n 'est pas si simple et vaste ...

 De mon point de vue, il y a plusieurs aspects à prendre en compte.

Premier point

Il est vital de préferer de manger le plus sain possible,  de choisir le non transformé. LE PLUS SOUVENT POSSIBLE.

Concrètement, privilégier les aliments les plus simples et frais.

Prenons le pain au chocolat (viennoiserie) et le pain + les carrés de chocolat. En fréquence, choisissez plus souvent le dernier ... pour éviter plus d 'apports en graisses, sucres, sel et surtout les graisses transformées. 

Oui au fait maison !

Deuxième point

Se faire plaisir. Manger donne du plaisir et cela doit rester.

Et si on est dans le partage et la convivialité : tant mieux !

Outre privilégier une alimentation la plus saine possible, il faut tenir compte de notre heritage génétique, nos spécificités métaboliques.

Qui n 'a pas entendu : "la chance, elle a beau manger comme un ogre, elle ne grossit pas ! " ou le contraire : " il suffit que je voie une pâtisserie et hop je grossis "

 

La balance les apports / les dépenses

On ne grossit ou ne maigrit pas pour les mêmes raisons :

Tout le monde a entendu parler de la balance : les apports et les dépenses caloriques..

Lorsque cela se déséquilibre: on des des chances de s'éloigner du poids "idéal". Mais chez certaines personnes, d'autres facteurs interviennent et compliquent du coup cet équilibre.

Cela est donc une étape essentielle pour traiter un problème de poids : analyser les apports alimentaires (quantité, qualité) et les dépenses physiques.

Si le déséquilibre est confirmé et qu 'apres "correction et ajustement" on s'approche du poids idéal, tant mieux.

Cela veut dire qu 'il suffisait juste un réajustement mathématique. Donc corriger des erreurs alimentaires facilement.

Oui mais comment savoir si je mange trop ou pas assez..

Il y a les dépenses physiques : plus on est sédentaire; plus les apports devront être contrôlés . Concrètement, les apports des aliments les plus caloriques devront être limités.

Et les plus à basse caloriques mis en avant.

Dans l 'assiette, cela veut dire : ++ de légumes verts

et -- de viandes, féculents (pâtes, riz...) matières grasses

et --- de sucres "rapides" : dit simples soit : sucreries, jus etc

les fruits apportent des vitamines mais devront être limités : ils apportent aussi du sucre naturel certes mais cela reste du sucre.

Oui mais je veux maigrir , je vais supprimer encore d'aliments pour avoir plus de chances...

Oui mais les risques de carences en vitamines et minéraux augmentent.

dietetique maman dietetique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !