L' assiette diabétique : un modèle?

Pexels lumn 1410235 1J'ai été questionné à ce sujet.

Pourquoi l'assiette du diabétique est il un modèle. Sous entendu le diabète de type 2.

Parce que, le diabète est la manifestation d'un dysfonctionnement d'une hormone : l'insuline. Ce diabète est souvent précédé d'un surpoids ou d'une obésité.

Il faut donc agir sur cet état de surpoids par la nutrition.

Petit cours simple : 

Le diabète : maladie chronique se caractérisant par un excès de sucre dans le sang (l'hyperglycémie) Le diabète de type 2. Anciennement nommé le diabète gras ou de la maturité : statistiquement du au surpoids voire à l'obésité, apparaissant vers l'âge de la trentaine, quarantaine.

L'insuline : hormone du pancréas permettant; après un repas forcément composé de "glucides " de faire rentrer ces glucides ou sucres dans le foie, les muscles et les cellules.Quand on mange trop de sucres, l'excès de ce sucre est en trop dans le sang et en plus se transforme en graisse. Et ça cela n'aide pas du tout notre insuline.

Pour faire simple, si par exemple, on est en surpoids cela veut dire plus de : 

*circulation de sucres (qui peuvent se transformer en graisses)

* graisses (puisque l'on a des apports caloriques en excès dont les matières grasses ) Ces cellules de graisses trop nombreuses, trop grosses limitent fortement la fixation et l'action de l'insuline. L'apparition du diabète; conséquence du surpoids est presque inéluctable surtout si on est sédentaire, que nos parents ont les gènes du diabète etc...

En effet, l'assiette du diabétique est alors un traitement, un "médicament": l'apport en fibres apportés par les légumes verts surtout vont limiter les pics de brusques montées des sucres apportés par le plat.  Ces fibres vont donc aider l'hormone l'insuline à faire son job: fournir aux cellules le glucose et éviter que ce dernier reste en excès dans le sang.Les "sucres"  dit simples ou "rapides " (sucre,confiture, sucreries, pâtisseries) doivent être limités. et les sucres complexes dit "lents" (céréales, féculents type pain, pâtes, riz etc) privilégiés en quantité raisonnables,doivent être moins raffinées et pas trop cuites. Et ça, ca aide notre insuline.

Et ces fibres magiques piègent les graisses (diminuent leur absorption et donc leur circulation dans le sang)

En résumé, n'épuisons pas notre pancréas et notre insuline : les quantités et la qualité de sucres sont des critères à respecter. Et vu que trop manger par rapport à ses dépenses énergétiques est un facteur de risque du diabète, on va faire attention aux quantités des autres groupes alimentaires. Manger des aliments peu caloriques et riches en fibres tels les légumes verts et les légumes secs sont indipensables.

Le régime du diabétique de type 2 en plus de soigner est aussi indispensable en prévention d'apparition de maladies de ce siècles telles l'obésité.

 

TETINOL BOUTIQUE EST FERMEE

 

JUSQU AU 30 SEPTEMBRE 2021

A bientôt